Site Loader

Si la Gay Pride est une occasion de célébrer les fiertés LGBT et revendiquer des droits, c’est surtout une date anniversaire importante.

 

gay pride 2019

 

D’abord, se rappeler pourquoi on marche

En effet elle marque la date des émeutes de Stonewall. Dans les années 60 à New York, il était interdit de « servir des boissons alcoolisées aux homosexuels, de danser entre hommes ou de se travestir ». Ainsi, les descentes de police se succédaient dès lors qu’un établissement était soupçonné de contrevenir à cette loi.

C’est ainsi que le 28 juin 1969, le Stonewall, un bar gay de Greenwich Village habitué des descentes de police se retrouve à nouveau confronté à l’arrivée des forces de l’ordre. Mais ce soir là a marqué le ras-le-bol de la communauté LGBT et particulièrement des travestis et des femmes trans qui ont refusé de se laisser faire. Des violences ont alors éclaté entre les LGBT et la police. Se sont succédés plusieurs jours d’émeutes dans le quartier de Greenwich Village, marquant le début du mouvement LGBT aux Etats-Unis et dans le monde.

Dès l’année suivante, pour commémorer ces émeutes et rendre hommage a ceux qui avaient refusé l’oppression, c’est 2000 personnes qui ont alors défilé lors de la Street Liberation Day Parade à New York. Cette marche s’est ainsi répétée chaque année, gagnant de plus en plus de terrain dans le monde pour devenir la marche des fiertés.

 

On achète son matériel en avance

Maintenant qu’on sait pourquoi on est là, on se prépare. Et qui dit préparatifs dit bien entendu achat de matériel en tout genre. Vous ne passerez pas à côté du fameux drapeau arc-en-ciel. Pour des raisons pratiques, vous pouvez aussi opter pour divers accessoires arc-en-ciel (moins encombrants).

 

accessoires-gay-pride

 

En ce mois des fiertés vous n’aurez aucun mal à trouver toute sorte d’objets pour les célébrer. Pensez aussi à votre tenue, la Gay Pride est aussi l’occasion des excentricités les plus folles, alors lâchez-vous ! Pour une fois, personne ne vous montrera du doigt dans la rue. Mais si vous préférez rester sobre, aucun problème non plus. L’objectif est de rester en accord avec votre personnalité. Attention à bien choisir une marque qui soutient réellement la cause LGBT plutôt quecelles qui font du pinkwaching. En effet au mois de juin, il est de bon ton de soutenir les causes LGBT (mais le reste de l’année beaucoup moins visiblement). Ou alors est-ce seulement un moyen de vendre toujours plus de produits ? Bref soyez vigilants.

Enfin dans vos achats, n’oubliez pas de prévoir de quoi faire des pancartes pour afficher fièrement vos slogans. Et surtout soyez créatif, on peut revendiquer une vrai cause et être drôle en même temps, cela n’enlève rien à l’importance du message. Au contraire, les médias sont friands des slogans décalés et votre pancarte apparaitra peut-être pour illustrer leurs articles / reportages.